Notre programme

Aménagement du territoire

  • Renseigner les citoyens avec des moyens modernes. Veiller à la parcimonie des surfaces utilisées.
  • Renforcement de la continuité entre ces espaces de nature et ce également dans les zones urbanisées.
  • Impliquer les propriétaires privés et les gestionnaires d’espaces publics dans la mise en place d’un maillage vert visant l’interconnexion et la préservation de la diversité des écosystèmes.
  • Accessibilité à un espace vert où se promener et se détendre à proximité de ses lieux de vie. Possibilité de fréquenter régulièrement un espace naturel.
  • Nous favoriserons la création et l’entretien d’espaces verts (sans utilisation de pesticides) aux abords des écoles et dans les quartiers sur base de projets participatifs avec les riverain-e-s.
  • Nous organiserons la collecte en porte-à-porte des déchets de cuisine et de jardin pour les transformer en biogaz ou en compost. En zone rurale, nous formerons au compostage à domicile.
  • Nous prévoirons des poubelles publiques sélectives lors des grands rassemblements de personnes (concerts, fêtes publiques, marchés) et nous y privilégierons des matériaux réutilisables, consignés ou biodégradables.

Pour une commune qui s’associe avec les jeunes et les enfants

  • Plateforme éthique sur l’accès à des jobs étudiants cadrés.
  • Promotion du sport de masse, des sports collectifs.
  • Intérêt particulier pour le dernier mouvement de jeunesse de la commune.
  • Favoriser les échanges avec des jeunes d’ailleurs, d’autres cultures.
  • Promotion des Maisons de Jeunes et facilitation de leurs activités. Permettre la création de spectacles avec et par les jeunes. Responsabilisation des organisations par les jeunes eux-mêmes.
  • Lieux de fêtes adaptés covoiturage avec des bobs, information sur les problèmes de sécurité liés à l’alcool.
  • Sensibilisation aux addictions : informations sur les dangers des produits alcoolisés, tabac, cannabis, drogues dures.
  • Prise en charges des personnes qui veulent s’en sortir. Information sur le cyber harcèlement.
  • Lutte contre la pauvreté infantile par la concertation entre les personnes de toutes les institutions qui s’occupent des enfants. Création de crèche. Offre d’activités variées durant les vacances.
  • Attention particulière aux familles monoparentales et aux familles défavorisées.

Développement économique à Comines-Warneton

  • Créer un véritable cahier des charges pour une meilleure gestion des zonings.
  • Organiser le parcellaire des zones industrielles pour mutualiser les ressources et les espaces.
  • Rationaliser l’énergie, panneaux photovoltaïques sur les toits, gestion commune des eaux de pluie, mitoyenneté des bâtiments pour épargner le chauffage, transition énergétique. Étudier la possibilité d’un projet éolien citoyen dans un zoning.
  • Organiser le covoiturage ou le ramassage du personnel, créer un esprit de collaboration entre les entreprises. Prendre au sérieux les associations de riverains.
  • Promouvoir une production en circuits courts, une agriculture bio.
  • ECOLO veut faire respecter la loi. Exiger la transparence des intercommunales. Obtenir le respect des productions légalement autorisées diminuera les nuisances.
  • Permettre aux entreprises locales de travailler à des projets communaux par une organisation des appels d’offre qui mette en avant l’expérience, l’expertise, la qualité des matériaux, le suivi de chantier facilité par la proximité des exécutants de travaux. en promouvant la qualité et la durabilité des produits et services proposés.
  • Avoir de vrais débats citoyens entre les entreprises et les habitants afin de mieux intégrer l’entreprise dans le tissu social environnant. Il faut tendre vers une situation dans laquelle toutes les parties sont gagnantes. L’exemple de la ZACC9 extension de la piste de ski peut bien illustrer cette notion.
  • L’exemple des briqueteries de Ploegsteert qui développe une réserve naturelle immense devrait pouvoir se répéter avec d’autres entreprises.
  • Prendre en compte l’importance économique des centres-villes en termes d’emplois. Nous observons que les centres-villes procurent plus d’emplois locaux que les zones industrielles.

Redynamiser le commerce local à Comines ?

  • Rendre les centres-villes plus accessibles en créant des parkings adaptés et en optimisant la signalétique commerciale.
  • Embellir les entrées et harmoniser les structures urbaines.
  • Proposer que les commerçants fassent de la publicité les uns pour les autres.
  • Favoriser les circuits courts par l’accessibilité à des cellules commerciales temporaires. Proposer les services d’un food truck de produits locaux qui sillonnerait l’entité.
  • Présenter la ville sur les cellules, ces dernières peuvent devenir des vitrines publicitaires pour le tourisme local.
  • Les bonis financiers seront utilisés pour aider les commerçants à se former aux nouvelles techniques et ainsi s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs.
  • Nous insisterons sur toutes les qualités qu’il faut pour devenir un commerçant performant, solidaire et valorisant sa ville. Un commerce qui fonctionne est un attrait pour un autre commerce.
  • Les écoles doivent aussi penser à former des jeunes dans des études en adéquation avec les demandes des entreprises locales. Les écoles sont aussi des lieux attractifs presque toujours en milieu urbain ou au centre des villages, les commerces situés à proximité peuvent en profiter. D’où l’importance de maintenir les institutions bien vivantes dans nos villes et villages. (poste, écoles, SHCWR, gare, hôpital, maisons médicales…
  • Les Comino-Warnetonois employés dans des entreprises de la ville achètent plus facilement dans les commerces locaux.
  • Nous dynamiserons le tourisme local qui favorisera le commerce. Plusieurs musées se situent au cœur de Comines, de Warneton, de Ploegsteert attirent des personnes susceptibles de s’intéresser à d’autres choses que le musée et ceux situés en périphérie peuvent aussi attirer les touristes aux centres-villes.
  • Nous prévoirons des poubelles publiques sélectives lors des grands rassemblements de personnes (concerts, fêtes publiques, marchés) et nous y privilégierons des matériaux réutilisables, consignés ou biodégradables.

Vie citoyenne et politique

  • ECOLO donnera des attributions à tous les 6 membres du Collège Echevinal pour faire usage de tous les talents. Nous ferons travailler tous les échevins qui sont élus car ils coûtent cher.
  • Interventions et rigueur dans la gestion des points.
  • Publicité du principe de la question citoyenne.
  • Contacts transfrontaliers cohérents avec les institutions françaises et flamandes.
  • Organisation des enquêtes publiques et des études d’incidences, versions numériques systématiques.
  • Pertinence dans les lieux de pouvoir. (Intercommunales, Province, Région Wallonne, Gouvernement fédéral)
  • Éviter les litiges qui font perdre la motivation et le temps par des contrats bien pensés et adaptés aux ambitions. (Dialogix)
  • Devant la contrainte institutionnelle du statut spécial, il faut rester lucide et se dire qu’il fa ut travailler ensemble.
  • Éclaircir les intercommunales par un meilleur rendu des participations mandatées par la ville.
  • Objectivité dans la politique des offres l’emploi. Évaluation des personnels par qui et pour quoi.
  • Action-PS a perdu 6 ans de travail de plusieurs échevins. Il est consternant de n’avoir donné que 6 attributions à 2 échevins sur un total de 49 et aucune à une autre échevine.

Gérer, promouvoir et investir dans le tourisme à Comines-Warneton

  • Maîtriser une vision globale des potentialités et favoriser les partenariats avec les structures françaises et flamandes.
  • Il faut représenter nos richesses dans toutes les foires, regroupements, rencontres possibles dans la région et au-delà.
  • L’éthique touristique doit être une priorité au vu des thèmes 14-18 et des ambitions du centre d’interprétation Plugstreet. Il faut investir dans des animations qui mettent en œuvre les nouvelles technologies.
  • Éthique, rigueur et compétence seront les maître- mots des missions de transmission de la mémoire qui nous incombent.
  • Nous ferons fonctionner une dynamique par l’adhésion à un projet de culture dans une coupole touristique qui laisse passer la lumière en étant à l’écoute des personnes ressources qui s’investissent et les considérer comme partenaires.
  • Nous centraliserons sur Comines et Warneton des antennes touristiques en étroite connexion avec tous les autres musées.
  • Nous relierons les pôles qui se trouvent à demeure dans l’entité avec l’événementiel : les spectacles et les événements festifs et sportifs locaux. Nous thématiserons la promotion.
  • Les guides bilingues recevront des formations continuées et deviendront des spécialistes dans la maîtrise des thèmes suivants.
  • La terre : L’eau : Le temps. L’humain. Nous profiterons des passages des nombreux touristes dans l’entité pour les informer, les fidéliser et les faire aimer le partage de notre culture locale.
  • Nous accentuerons la protection du patrimoine archéologique inestimable dans les bois de Ploegsteert et dans le tissu urbain reconstitué juste après les destructions 14-18. Activer tous les leviers de lutte contre l’illettrisme très présent dans notre commune. Instaurer une plate forme de réapprentissage des bases de la langue. Aide particulière pour les démarches administratives.

Considérer la Lys comme un attrait touristique pour Comines-Warneton

  • Avoir une vision globale de toute la vallée avec ses affluents.
  • Considérer les projets d’urbanisation les uns par rapport aux autres.
  • Refuser les projets en zone inondable. Lutter contre l’érosion des sols et diminuer les dépôts d’alluvions.
  • Nous créerons des liens transfrontaliers entre les institutions qui gèrent la Lys. VNF, RW, Région Flamande, DGRNE, Commune et associations.
  • Faciliterons les contacts entre les administrations et les citoyens car ce sont eux qui vivent au bord de la Lys.
  • Considérons les zones inondables en termes de coût évité et de protection du vivant.
  • Mettre à jour les cartes d’aléas inondation et rester cohérent avec les projets interregs.
  • Gérer l’envasement du bras-mort de la Lys à Warneton.
  • Effectuer des relevés de la faune et la flore, car il ne sert à rien de se focaliser sur la seule transition énergétique si le vivant a disparu.
  • Adapter le quai des écluses afin de faciliter le déchargement et l’embarquement de marchandises. La route des écluses est prévue et il y a un zoning tout près.
  • Concevoir que la Lys est une ressource touristique inestimable car sa situation est attractive pour des milliers de gens. Il faut former de guides en s’inspirant des écrits de la SHCWR.
  • Enfin former une coupole touristique qui englobe toute les ressources humaines liées à la gestion de l’ensemble du tourisme local.
Share This